VALÉRIE LÉTARD

Vice-Présidente du Sénat - Sénatrice du Nord
Conseillère Départementale du Nord - Canton de Valenciennes

Mobirise

Vice-Présidente du Sénat

- Nommée le 4 octobre 2017, puis le 6 octobre 2020
- Membre du Bureau du Sénat
- Présidente de la délégation chargée de la communication et de la Chaîne parlementaire Public Sénat

Mobirise

Sénatrice du Nord

- Élue le 23 septembre 2001, réélue le 25 septembre 2011 et le 24 septembre 2017
- Membre de la commission des affaires économiques du Sénat
- Membre du groupe Union Centriste au Sénat
- Travaux parlementaires ( Propositions de loi, Interventions, Amendements, Rapports, Questions, Vidéos ...)

Mobirise

Autres fonctions

- Membre du Conseil d'administration de l'Agence nationale de l'habitat (Anah)
- Membre du Conseil d'administration de l'Agence nationale pour la rénovation urbaine (Anru)

Mobirise

Conseillère Départementale du Nord

- Élue le 27 juin 2021 sur le Canton de Valenciennes avec Laurent Degallaix
- Membre du Groupe Union pour le Nord

Mobirise

Anciennes fonctions

- Secrétaire d’Etat chargée de la Solidarité (2007-2009)
- Secrétaire d'État chargée des Technologies vertes (2009-2010)
- 1ère Vice-Présidente du conseil régional des Hauts-de-France (2015-2017)
- Conseillère Régionale (1998-2010, 2015-2021)
- Adjointe et Conseillère Municipale de Valenciennes (2001-2004, 2008-2014, 2014-2016)
- Présidente de Valenciennes Métropole (2008-2016)
- Présidente de l'EPF (2016-2018)

Vidéos

À retrouver sur la Chaine Youtube

Paroles de sénatrices - Valérie Létard

Ascoval : Question d'actualité au Gouvernement (24/11/2021)

Actualités

Violences conjugales : Valérie Létard propose une aide financière d’urgence

La sénatrice (Union centriste) Valérie Létard a déposé une proposition de loi pour créer une « aide universelle d’urgence » destinée aux victimes de violences conjugales. Un dispositif imaginé pour lever les freins au départ du domicile.

C’est le fruit d’un travail collectif, mené sur son territoire : le Nord, deuxième département le plus touché par les violences conjugales en France métropolitaine. Valérie Létard a assisté aux réunions de coordination de tous les acteurs concernés. Associations, travailleurs sociaux, police, acteurs judiciaires, tous identifient un même frein qui complique souvent le départ du domicile : le manque de ressources.

Qu’elles travaillent ou non, les victimes de violences conjugales qui décident de partir peuvent se retrouver pendant un temps sans aucune ressource. « Beaucoup d’entre elles n’ont pas accès au compte bancaire familial, même quand elles travaillent, elles n’ont pas accès à leur carte bleue », explique Valérie Létard. Si elles font une demande de RSA, il faut attendre plusieurs semaines avant de toucher le premier versement. « Il y a une période de latence pendant laquelle on peut se retrouver sans solution et qui peut durer un, deux, trois mois », raconte la sénatrice du Nord. Une situation qui peut faire renoncer au départ, ou forcer celles qui ont franchi le pas à revenir en arrière. « Il y a un réel manque, un trou dans le dispositif » s’inquiète la sénatrice du Nord. D’où l’idée de créer une aide d’urgence.

Pour ces quelques semaines ou quelques mois de carence, l’élue centriste propose donc de créer une aide d’urgence. Un prêt débloqué en 48 heures par la caisse d’allocations familiales à toute victime de violence ayant déposé une plainte ou fait une demande d’ordonnance de protection. D’un montant équivalent au RSA, ce prêt à taux zéro pourrait être versé pendant trois mois. Son remboursement, sans aucun intérêt, serait étalé dans le temps en fonction des capacités financières de la victime.

Les associations d’aide aux victimes saluent la proposition. « Ces temps de transition, ce sont les plus difficiles, aussi bien concernant la garde des enfants que les soucis financiers » confirme Yvonne Guichard-Claudic, présidente de l’association « l’Abri côtier - Urgence femmes » à Concarneau. « Ça dure en général quelques semaines, mais c’est beaucoup quand on a des enfants à charge. Si la personne part dans l’urgence d’une scène de violence il peut arriver qu’elle parte sans rien et que l’accès aux ressources financières soit difficile ». Parfois, son association débloque de petites sommes pour aider ces femmes qui n’ont aucune solution immédiate. Mais les moyens d’une petite structure sont limités.

Cosignée par une trentaine de sénateurs centristes, la proposition de loi va être envoyée aux autres groupes politiques. « C’est un sujet porté par tous les groupes, on ne peut qu’y être favorable, quelle que soit notre appartenance » veut croire Annick Billon, présidente (centriste) de la délégation sénatoriale aux droits des femmes. A gauche, la sénatrice socialiste Laurence Rossignol se dit prête à soutenir le texte. « La proposition qu’elle fait est assez facile à mettre en place, parce que ces femmes sont souvent déjà allocataires de la CAF, donc ça permet d’aller très vite. Je trouve ça très bien » explique l’ancienne ministre aux droits des femmes.

Publié par Public Sénat - le 12 septembre 2022

https://www.senat.fr/dossier-legislatif/ppl21-875.html


J’ai naturellement accepté l’invitation d’Anne Voituriez, Maire de Loos, pour intervenir à la conférence sur le Protoxyde d’Azote ce samedi. L’occasion de rappeler notre travail législatif et éclairer les familles et les jeunes des dangers parfois irréversibles du protoxyde.
Twitter - @valerieletard - 3 septembre 2022


Mobirise

Newsletter - Mai 2022

Réélue Sénatrice du Nord en 2017 et élue Conseillère Départementale en 2021 sur le canton de Valenciennes, il est naturel, en toute transparence, de vous rendre régulièrement compte de mon activité de parlementaire et d'élue locale.

> Découvrir la Newsletter de Mai 2022

Communiqué de Presse

Adoption définitive de la Loi Protoxyde d’Azote
Valérie Létard : « Demain, nos élus, nos acteurs de terrain auront un arsenal législatif opérant »


Paris, le 25 mai 2021
Valérie Létard, Vice-Présidente du Sénat, Sénatrice du Nord :

« Je suis satisfaite de l’adoption définitive de ma proposition de loi visant à protéger les mineurs des usages dangereux du protoxyde d’azote ce mardi en deuxième lecture au Sénat. Un long chemin a été parcouru depuis notre première mise en garde, le 6 février 2019, lors d’une Question d’actualité au Gouvernement au Sénat.

Notre rédaction initiale a su élaborer le socle du dispositif, pénalisant l’incitation d’un mineur à faire un usage détourné de ce produit, interdisant la vente et la cession dans les commerces et lieux publics, obligeant l’étiquetage de sa dangerosité, mais aussi en faisant de la prévention auprès de nos plus jeunes.

Le passage à l’Assemblée a permis de l’enrichir, en interdisant la vente de produits facilitant la consommation tels que les crackers, en limitant la quantité maximale ouverte à la vente, et surtout en étendant cette protection à nos jeunes majeurs, étendant l’interdiction de vente aux débits de boissons et débits de tabac. Pour cela, je remercie mes chères collègues, la députée Valérie Six, qui a porté le texte a l’assemblée, et Jocelyn Guidez, rapporteure au Sénat, qui a soutenu celui-ci avec constance en commission. Nous avons su travailler en bonne intelligence pour faire évoluer ce texte dont l’aboutissement permet aujourd’hui la mise en place d’un dispositif apte à lutter contre les effets néfastes de l’usage détourné de ce produit de consommation courante.

Ce sont les maires du Nord qui m'ont alerté en premier de fléau qu’est le mésusage du protoxyde d’azote. Force est de constater que celui-ci s'est étendu en tout point du territoire national, et a atteint un pic de croissance lors du confinement. Autant d’éléments qui justifiaient l'urgence à légiférer. Il nous aura donc fallu pratiquement deux ans, un texte adopté à l'unanimité au Sénat en décembre 2019, puis à l'Assemblée nationale en mars 2021, pour parvenir à cette loi qui, dans sa forme aboutie et définitive offre une base législative solide adaptée à la prévention des comportements dangereux des mineurs et des jeunes adultes.


Autour d'une question de santé publique, nous avons trouvé un consensus. Avec le sens de l'intérêt général, nous avons su mettre en place un arsenal législatif opérant, tant attendu sur le terrain, par nos élus locaux comme par tous ceux qui se préoccupent de la santé de nos jeunes.
»

Réseaux Sociaux

Facebook

Twitter

Youtube

Wikipedia

Instagram

Linkedin

Mobirise

UDI

- Membre fondateur de Union des démocrates et indépendants (UDI)
- Adhérente à l'UDI depuis 2012
- Présidente du Conseil National depuis 2016
- Présidente de la Fédération UDI Nord (de 2012 à 2019, et depuis 2021)

Liens

Vidéos

Photos

Presse

Le Nord

Le Sénat

Vie Publique

Biographie

Née le 13 octobre 1962 à Orchies (Nord)

Mobirise

Formation et Parcours professionnel

Assistante Sociale
DESS développement local et économie solidaire

Assistante Sociale, puis Chef de projet développement social des quartiers de Saint-Amand-les-Eaux (1986-1991)

Directrice du service Contrat de la Ville de Valenciennes (1992-1998)

1998-2001

Mobirise

Entrée en politique

Conseillère Régionale Nord-Pas-de-Calais (1998-2001)

Adjointe au Maire de Valenciennes en charge de la politique de la ville (2001)

Conseillère communautaire de Valenciennes Métropole (2001)

2001-2006

Mobirise

Sénatrice du Nord et Conseillère Régionale

Sénatrice du Nord (2001)

Tête de la liste UDF aux Élections Régionales Nord-Pas-de-Calais (2004)

Conseillère Régionale - Président de la Commission Aménagement du Territoire et Politique de la Ville (2004)

2007-2008

Mobirise

Secrétaire d'État et Présidente de Valenciennes Métropole

Nommée Secrétaire d’Etat chargée de la Solidarité, auprès de Xavier Bertrand, Ministre du Travail (2007)

Première adjointe au Maire de Valenciennes (2008)

Présidente de la communauté d’agglomération Valenciennes Métropole (2008).

2009-2010

Mobirise

Secrétaire d'État et Tête de liste aux Régionales

Nommée Secrétaire d'État chargée des Technologies vertes et des Négociations sur le climat, auprès de Jean-Louis Borloo, Ministre de l'Écologie (2009)

Tête de liste Majorité Présidentielle aux Élections Régionales Nord-Pas-de-Calais (2010)

Quitte le Gouvernement (Novembre 2010)

2011-2014

Mobirise

Réélue Sénatrice du Nord et Présidente de Valenciennes Métropole 

Réélue Sénatrice du Nord (2011)

Première femme candidate à la Présidence du Sénat (2011)

Membre fondateur de l'UDI et Présidente de l'UDI Nord (2012)

Réélue conseillère municipale de Valenciennes (2014)

Réélue Présidente de Valenciennes Métropole, Communauté d'Agglomération (2014)

2015-2016

Mobirise

1ère Vice-Présidente du Conseil Régional Hauts-de-France

Tête de la liste Nord - Élections Régionales Hauts-de-France (2015) Liste Notre Région Au Travail avec Xavier Bertrand

1er Vice-Présidente du Conseil Régional des Hauts-de-France chargée des solidarités avec les territoires, contrat de plan État-région, des fonds structurels européens, et de l'aménagement du territoire (2015)

Démission du Conseil Municipal de Valenciennes, et de fait de la Présidence de Valenciennes Métropole (2016)

Élue Présidente du Groupe UDI-Union Centriste au Conseil Régional des Hauts-de-France (2016)

2017-2020

Mobirise

Vice-Présidente du Sénat 

Réélue Sénatrice du Nord (2017)

Nommée Vice-Présidente du Sénat (2017)

Laisse sa Vice-Présidence de la Région Hauts de France en raison du cumul des mandats exécutifs mais reste Conseillère Régionale (2017)

Confirmée dans ses fonctions de Vice-Présidente du Sénat (2020)

2021-...

Mobirise

Conseillère Départementale 

Élue Conseillère Départementale du Nord sur le Canton de Valenciennes (2021)

Élue Présidente de la Fédération UDI du Nord (2021)

Sénat (Paris)
  • Valérie Létard
  • Vice-Présidente du Sénat
  • 15, rue de Vaugirard
  • 75291 Paris Cedex 06
  • Tél : 01 42 34 25 33
  • Mail : v.letard@senat.fr
  • Collaborateurs Parlementaires : Emmanuelle Sidi-Brette
  • Jean-Michel Michalak

Sénat (Nord)
  • Permanence Sénatoriale
  • 9, rue Mathieu Dumoulin
  • 59230 St Amand les Eaux
  • Mail : cabinet@valerieletard.org
  • Presse/Collaborateur Parlementaire : Maxime Parent
  • Tél : 06.20.77.65.35
  • maxime@valerieletard.org 
RGPD
  • Aucune information personnelle n’est collectée à votre insu. Aucune information personnelle n’est cédée à des tiers
Mentions Légales

Ce site est édité par Valérie Létard, Sénat, 15, rue de Vaugirard, 75291 Paris cedex 06, tél : 01 42 34 25 33 - cabinet@valerieletard.org
Les photographies présentes sur le site sont soumises à des droits d'auteurs. Toute utilisation ou reproduction est interdite : © Lo Presti & © Sénat/Sonia Kerlidou.
Ce site est hébergé par la société OVH, 2 rue Kellermann, 59100 Roubaix.

Social

Built with Mobirise ‌

Free Web Page Creator